La société de tir des Chevaliers Dijonnais est incontestablement un des plus anciens groupements sportifs de la ville. Son origine remonte aux premières années du règne de François Ier. Les plus anciens statuts connus de cette Société datent de 1523. Portant alors le nom de « Chevaliers de l’Arquebuse de Dijon », elle le conserve jusqu’en 1791.

8

Dès 1540 et jusqu’à la Révolution, le champ d’exercice de la Société était établi sur un terrain communal, bien connu des Dijonnais, car appelé depuis : Jardin de l’Arquebuse.

Après avoir joué un rôle important dans l’histoire de leur Cité, sous le règne de Henri III, Henri IV, Louis XIII  et  Louis XIV, leur activité est en sommeil pendant la période de la Révolution jusque vers 1860. Puis en 1864, la Société se reconstitue sous le nom de « Chevaliers Dijonnais »

C’est au cours de cette époque que fût construit le Stand de tir du Bocage.

En 1954, le stand du  Bocage étant détruit  afin que la Ville construise à son emplacement ce qui va devenir l’Hôpital du Bocage, celle-ci reprend son activité en 1955 au stand de la Colombière où elle est toujours depuis !

pistolet2